On the road

La Route 1 suit la côte de l’Islande autour de l’île et a une longueur de 1339 km. La route passe par pratiquement tous les villes et villages importants de Reykjavik à Borgarnes, Akureyri, Egilsstaðir, Höfn et jusqu’à Selfoss.

300_0803

Tout le long de notre trajet nous allons découvrir :

Les fameux chevaux islandais, aujourd’hui au nombre d’environ 75 000 sur l’île, ont la particularité d’être exclusivement issus de groupes importés avant la fin du xe siècle et d’avoir conservé des caractères ancestraux. Ils sont petits (entre 1,30 m et 1,40 m au garrot), et très résistants ; ils ont été, des siècles durant, le seul moyen intérieur de transport et de locomotion.

300_0807

300_0809

300_0810

Les moutons islandais qui vivent en liberté de mai à septembre. On les croise tout le long des routes islandaises. Ils sont deux fois plus nombreux que la population humaine de l’île, soit environ 700 000 têtes.

300_0804

Et

des paysages magnifiques

300_0806

 

Tout au long de ce périple, nous irons de découvertes en découvertes.

300_0910

Parfois nous pourrons nous arrêter quelques minutes

300_0913

sinon, les photos seront prises au travers des fenêtres du bus …………gare aux reflets.

300_0917

Le cratère volcanique de scories Eldborg (la « forteresse de feu ») est situé à l’ouest de l’Islande à l’entrée de la péninsule de Snæfellsnes dans la région de Mýrar, à une distance d’à peu près 25 km au nord de la petite ville de Borgarnes.

300_0918

Ce volcan âgé de 5 000 ans fait 60 mètres de haut, est long d’environ 200 mètres et possède un cratère de 50 mètres de profondeur.

300_0930

Gerduberg est un « mur » de colonnes de basalt produit du refroidissement de la lave qui donne sa forme hexagonale caractéristique.

300_0927

300_0928

Ce « mur » s’étale sur près de 500 m de long sur des hauteurs pouvant atteindre 12 m. Gerduberg est situé près de la ferme de Raudamelur à l’entrée de la péninsule du Snaefellsness.

Nous quittons Stykkisholmur pour rejoindre Varmahild

Une longue route nous attend avec des kilomètres de piste………….

Nous traversons toujours de très beaux paysages

300_1123

300_1129

300_1130

300_1136

300_1138

300_1143

Quelques arrêts nous permettront de découvrir

300_1155

Le Lupin bleu d’Alaska qui forme de véritables tapis. On s’en sert pour fixer des sols érodés et reconstituer leur fertilité.

Et entre 2 arrêts, nous profitons du paysage

300_1309

……………..

300_1323

………………..

DSC_0297

……………….

300_1439

………………….

300_1446

 

300_1624

……………..

300_1659

………….

300_1666

………….

300_1667

………….

300_1804

…………….

300_1802

……….

300_1807

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :