09-Québec

Tout commence par une vue depuis les Plaines d’Abraham…………..

Le Saint-Laurent et ses navires

Un spectacle impressionnant

Mais nous n’avons pas le temps de nous attarder

direction le jardin de Jeanne d’Arc

Le Jardin Jeanne d’Arc en est situé au coeur du parc des plaines d’Abraham à Québec.

Ce joyau, créé en 1938 par l’architecte paysagiste Louis Perron, allie le style classique français aux plates-bandes mixtes à l’anglaise.

Joyau floral des plaines d’Abraham, grand ravissement pour les milliers de visiteurs de tous les coins du monde qui y viennent chaque année,

le jardin Jeanne d’Arc fait la fierté de Québec.

…………

……….

………..

………….

………..

………..

Même pas le temps de s’asseoir…….

Dommage………

L’hôtel du Parlement du Québec est l’édifice abritant l’Assemblée nationale du Québec

L’ensemble est de style néorenaissance Second Empire avec des toits à mansardes et des statues retraçant l’histoire du Québec sur toute la façade.

Les armoiries du Québec sont gravées dans la pierre juste au-dessus de la porte centrale avec la devise du Québec: « Je me souviens ».

Entre les deux rampes de l’escalier en hémicycle de l’entrée principale du Parlement il y a ces deux bronzes dédiés aux Amérindiens de Louis-Philippe Hébert.

La halte dans la forêt représente la famille amérindienne du peuple des Abénaquis..

Le pêcheur à la nigogue représente un pêcheur amérindien près d’un ruisseau qui s’apprête à harponner un poisson

La « nigogue » est un instrument à long manche muni d’une pointe et de deux mâchoires articulées permettant de retenir le poisson harponné.

La Colline parlementaire est ornée de plusieurs monuments.

Fontaine de Tourny

Offert en cadeau par le directeur général de La Maison Simons, Peter Simons, pour le 400e anniversaire de la ville de Québec.

La fontaine provenait, à son origine, de la ville de Bordeaux en France.

L’Inuksuk

Fait de pierres empilées les unes sur les autres, ce monument représente le symbole de l’orientation des Inuits dans le vaste territoire du nord du Québec.

Des statues de bronze

Jean-Lesage (premier ministre de 1961 à 1966 et père de la Révolution tranquille)

En 1960, avec l’élection du parti libéral du Québec sous la direction de Jean Lesage, une période de grands changements économiques, politiques et sociaux s’amorce.

Cette période est souvent appelée la Révolution tranquille.

René-Lévesque (premier ministre de 1976 à 1985 )

Une des lois les plus importantes de René Lévesque est sa loi linguistique (la loi 101) et la Charte de la langue française. Cette initiative, en plus de faire du français la langue officielle du Québec, prend des mesures pour encourager la francisation des entreprises, l’obligation pour la majorité des enfants de fréquenter l’école française et celle pour les commerces d’afficher en français.

Tout comme les sculptures de bronze de la façade de l’hôtel du Parlement, ces monuments furent réalisés en taille réelle et dispersés dans les jardins de la colline parlementaire.

Le Vieux-Québec est pittoresque et animé.

Protégé et remis à neuf, aujourd’hui, il rappelle un coquet village du bord du fleuve.

Musiciens, clowns, jongleurs animent ses rues étroites,

les maisons restaurées accueillent restaurants,

commerces et boutiques d’artistes ou d’artisans.

Surnommée « le berceau de la civilisation française en Amérique », la place Royale s’étend à l’emplacement où Samuel de Champlain a lancé la construction d’un poste fortifié en 1608, la première habitation de Québec.

………………

Les bâtiments qui sont alors édifiés, comme les magasins du Roy, servent notamment au commerce de la fourrure avec les Amérindiens, qui occupaient épisodiquement les lieux pour pêcher et échanger leurs produits.

Les techniques de construction témoignent à la fois de l’influence française et de l’adaptation au rude climat québécois. Cependant, il y a aussi une autre préoccupation, celle de lutter contre les incendies.

Au fil du temps, les autorités imposent des règles pour contrer la menace des incendies. Les maisons doivent être construites en pierre, recouvertes de crépi et munies de murs mitoyens surélevés en guise de coupe-feu. Les toits à la Mansart et les bardeaux sont interdits. On recommande plutôt les longues planches de bois ou l’ardoise. Vers 1744, on adopte la tôle « à la canadienne ». Son coût peu élevé et son efficacité contre les incendies sont d’énormes avantages!

 On y trouve l’église Notre-Dame-des-Victoires, la plus vieille église en pierre d’Amérique du Nord.

Descendons vers la Place de Paris

Cet endroit-ci était occupé autrefois par le marché Finlay.

En 1987, il prend le nom de « place de Paris » à la suite du dévoilement de l’œuvre donnée à Québec par la Ville de Paris.

La sculpture d’art contemporain, réalisée par l’artiste français Jean-Pierre Raynaud, est intitulée Dialogue avec l’histoire. Elle mesure 6 mètres et demi de haut et est constituée de deux blocs superposés et recouverts de carreaux de marbre blanc délimités par de minces bandes de granit noir.

……..

Je suis encore le dernier

Je vais prendre un peu de cette potion magique pour rattraper le groupe

Même pas le temps d’aller découvrir

Holt Renfrew et sa boutique éphémère, à bord d’un camion aux couleurs de l’anniversaire

Autrefois fournisseur officiel de fourrures de la reine Victoria, considéré aujourd’hui comme un commerce où le style, l’originalité et les tendances internationales sont à l’avant-scène, Holt Renfrew a 175 ans aujourd’hui et célébre cet anniversaire dans ses neuf magasins au Canada.

Malgré la pluie le soir nous allons dans la Haute-ville du Vieux Québec

La place D’Youville, anciennement appelée le carré D’Youville, est une place fréquentée située au cœur de la ville .

La rue Saint-Jean est une des plus anciennes rues de la ville de Québec, et en est une des plus populaires et fréquentées.

Un p’tit coin de parapluie…..

Place de l’Hôtel de ville

L’Envol

Ce monument de la ville de Québec salue l’apport des 11 communautés de frères religieux – dont celle des Frères Charon – qui ont consacré leur vie à l’éducation. L’œuvre de l’artiste Jules Lasalle, appelée « L’Envol », a été dévoilée le 20 juin 2000.

La flamme de bronze conjuguée à celle gravée dans la pierre évoque la transmission du savoir de l’enseignant à l’élève. Le visage en bronze au sommet d’une des pierres représente les générations de jeunes à qui l’élévation a insufflé l’idée de dépassement et d’épanouissement.

Une aile gravée dans la pierre et répétée dans le bronze crée une « arche »
symbolisant le passage
vers le savoir et l’élévation de l’esprit.

……..

Nous continuons

Et

toujours la pluie …….

Nous trouvons le Pub Saint-Patrick pour faire une halte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :