13- Le Parc Forillon

Le parc national Forillon, situé sur la pointe nord-est de la péninsule gaspésienne, est en fait une presqu’île s’avançant dans la mer. La chaîne des Appalaches termine ici son long périple. Les montagnes viennent s’y précipiter dans les eaux du golfe du Saint-Laurent.

300_8480

Le parc a été créé en 1970 dans le but de protéger un élément représentatif des Monts Notre-Dame.

Mais ce matin la météo …………….n’est pas avec nous

300_8482

Domi va faire la randonnée pédestre

et moi

je vais me faire transporter en car jusqu’au point d’arrivée

300_8492

Le site de Grande-Grave

300_8488

………………..

300_8508

………………..

300_8491

Toujours ces sculptures

300_8512

et quelques habitants peu farouches

300_8522

Le magasin Hyman

Au XIXe siècle et jusqu’au milieu du XXe siècle, il régnait à Grande-Grave une activité des plus fébriles. Des entreprises de pêche venues des îles Jersey et Guernesey s’y installèrent pour y faire le commerce de la morue séchée et salée. Il faut dire que Grande-Grave se prêtait bien à la transformation de la morue à cause de la grave (plage de galets), des vents dominants qui en favorisaient le séchage et de la proximité d’un ruisseau d’eau douce, primordial pour tous.

300_8528

Aujourd’hui, les expositions au magasin Hyman et à l’entrepôt témoignent de cette époque.

300_8532

Le magasin Hyman est l’authentique résidence que se fit construire William Hyman en 1864.

Le rez-de-chaussée devint magasin général de cette compagnie en 1918 et c’est cette ambiance d’époque que vous pourrez découvrir en prenant connaissance du vaste inventaire reconstitué: anciennes boîtes de conserve, remèdes, vaisselle du dimanche, outillages pour la ferme, agrès de pêche, vêtements, etc.

300_8531

…………

300_8536

À l’étage, l’exposition « Vivre au rythme des saisons » aborde les tâches qui incombaient aux familles pour assurer leur subsistance étroitement reliée aux ressources naturelles du milieu.

300_8541

L’été, quand la morue rentrait, les pêcheurs sortaient en toute hâte pour rapporter leurs premières prises.

Pendant tout l’été, hommes, femmes et enfants s’employaient à préparer le poisson.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :