10-Tadoussac

Pour aller à Tadoussac et voir les baleines, il nous prendre le traversier

Mais nous ne sommes pas les seuls à attendre

Cette traverse relie le village de Baie-Sainte-Catherine à celui de Tadoussac.

Quelques minutes d’émerveillement sur le majestueux fjord du Saguenay.

…………….

………………

La traverse gratuite de Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine relie les deux tronçons de la route 138, 24 h sur 24 h, toute l’année.

Le village de Tadoussac se trouve au bord du fleuve Saint-Laurent

Son économie repose principalement sur l’industrie touristique.

Des pêcheurs basques, bretons et normands, sont par ailleurs les premiers Européens à avoir fréquenté cette partie du Québec que l’on nomme aujourd’hui la Côte-Nord et probablement les premiers, de même, à avoir cherché refuge, contre vents et marées, dans la baie de Tadoussac

Le premier Européen qui visite officiellement l’entrée du Saguenay n’est autre que Jacques Cartier, lequel accoste avec ses trois navires dans la rade de Tadoussac, le 1er septembre 1535

Historiquement, c’est dans le secteur Tadoussac-Bergeronnes, qu’ont commencé les excursions aux baleines en 1979.

Nul ne pouvait prévoir, à ce moment là, l’ampleur qu’allait prendre cette nouvelle industrie. En 1997, on comptait cinquante bateaux qui transportaient environ 300 000 touristes dans les environs de Tadoussac. (Statistiques Parc marin du Saguenay-St-Laurent )

Le territoire du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, au sens d’aire protégée, est exclusivement aquatique. D’une superficie totale de 1245 km2 il se compose d’une large portion de l’estuaire du Saint-Laurent et de la quasi totalité du Fjord du Saguenay.

Embarquement immédiat pour aller voir de plus près les baleines !!

Il est temps car tout le monde est déjà à bord.

Les croisières sont une forme d’écotourisme accessible au plus grand nombre. Elles ont le pouvoir de fasciner et d’éduquer.

De nouveaux principes de gestion prudente permmettent à cette industrie de continuer à sensibiliser des milliers de personnes à l’un des grands défis de notre époque : la protection des océans.

Mais il y a du trafic

……………..

 

Même des obstacles !

…………..

Et nous ne somme pas les seuls à essayer d’apercevoir ces baleines

Mais d’un seul coup elle est juste à côté du bateau………

Le 200 mm est trop juste pour obtenir un meilleur cliché.

Je décide d’attendre un moment plus propice

En attendant quelques photos

Mais la revoilà

Après elle va plonger………..

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :