22-Le Lac Baïkal : Le Circumbaïkalien

Le Vieux chemin de fer circumbaïkalien

Le 17 mars 1891 le tsar Alexandre III rendit un arrêté pour la construction du Transsibérien.

La construction du chemin de fer autour du Baïkal fut entamée au début de l’année 1902. Cette voie ferrée fut construite en 2 ans et 3 mois et mise en exploitation avec près d’un an d’avance sur la date fixée (la guerre en Extrême Orient y a contribué).

Jusqu’en 1905 une section du Transsibérien était interrompue par le Baïkal.

Cette portion entre Port Baïkal et le village de Myssovaya était desservie par le bac brise-glace «Baikal» qui faisait deux allers-retours par jour.

Par l’importance des travaux sur 1 Km de voies ferrées et par les difficultés rencontrées lors de leurs réalisations, le chemin de fer circumbaïkalien surpasse tous les autres chemins de fer du monde et s’accorde le droit d’être considéré comme l’une des plus belles voies ferrées au monde.

300_0088

Des techniques particulières furent mises au point pour la construction de ce chemin de fer, assurant un renforcement considérable de la voie (en comparaison de l’autre partie du Transsibérien) : les rails étaient plus lourds, les traverses plus épaisses que celles des autres voies de chemins de fer.

300_0109

Le Vieux chemin de fer circumbaïkalien s’étend sur 84km et relie le village de Koultouk à Port Baïkal. On compte 39 tunnels. Aux endroits dangereux ont été construits 14 contreforts, 47 galeries de pierre et 3 en fer. En Russie, on l’appelait avant la révolution « la boucle d’or de la ceinture de fer de Russie », boucle parce qu’il était relié au Transsibérien en contournant le Baïkal sous forme d’une boucle, et d’or parce que les dépense investies dans sa construction n’avaient jamais été aussi importantes dans toute l’histoire ferroviaire de la Russie.

300_0073

En 1957 après la construction du barrage de la centrale hydroélectrique d’Irkoutsk, un tronçon de la voie ferrée (d’Irkoutsk jusqu’au lac Baïkal le long de l’Angara) fut inondé. Cette partie de la voie ferrée fut donc reconstruite dans les montagnes en contournant le lac.

Le chemin de fer Circumbaïkalien est aujourd’hui devenu une impasse.

Nous quittons Port Baïkal et le train roule très lentement.

300_0026

Progressivement nous nous éloignons de la zone de mauvais temps.

300_0057

Nous nous arrêtons en pleine campagne

IMG_2189

Tout le monde

300_0031

en profite pour se dégourdir les jambes

300_0041

et admirer le paysage

300_0034

……….

300_0056

Viktor en profite pour se baigner ……..

300_0045

Tout le monde est surpris !!

L’eau n’est pas chaude mais qu’est-ce qu’elle est claire, limpide !!!

Il faut être au bord pour s’en rendre vraiment compte 

300_0048

Nous repartons pour découvrir le lieu de notre pique-nique

Et oui, le temps s’est dégagé et le soleil est revenu !!! 

300_0075

Les paysages sont magnifiques et nous sommes seuls 

300_0071

300_0087

300_0088

300_0090

300_0093

300_0097

Nos 2 accompagnatrices Nathalia et Elvira goûtent au calme environnant ….

300_0114

pendant que l’on nous installe notre pique nique…. 

300_0120

Les cuisiniers s’affairent …. 

IMG_2194

sous les yeux du chef !!!

IMG_2196

Notre serveur a quitté le costume !!!

IMG_2197

Nous avons tous trinqué avec un verre de vodka puis …. 2, ….. 3 enfin a volonté ……

IMG_2199

Superbe !!

300_0118

IMG_0465

Nous pouvons contempler au loin les neiges éternelles

300_0117

le train nous attend

300_0122

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :